Écrit par Florence CULTIER
Publié le 31 octobre 2019

Innovation sur le marché du snacking sportif

Le marché mondial de la nutrition sportive continue sa croissance et présente de belles performances. Évalué à plus de 28 milliards de dollars en 2016 (source Statistica), il devrait atteindre près de 44 milliards de dollars d’ici 2021 (selon Allied Market Research). Les entreprises innovent constamment sur les produits, les formats, les recettes et les instants de consommation. Dans ce sens, le snacking sportif est un segment que les marques développent pour répondre aussi bien aux attentes des athlètes de haut niveau qu’aux sportifs amateurs.

De nouveaux produits pour de nouveaux segments de consommateurs

Les typologies des pratiquants de sport et des consommateurs de nutrition sportive ont considérablement évolué ces dernières années. Le potentiel de marché s’est élargi de la niche des “athlètes” et “bodybuilders”, au marché de masse des “lifestyle users” ou “recreational users”.

Un intérêt pour la nutrition sportive, saine et naturelle

Ces pratiquants réguliers de sport sont avant tout motivés par un style de vie sain et actif. Ils recherchent, eux aussi, des solutions nutritionnelles pour les soutenir dans leur activité physique et leur récupération. On note d’ailleurs parmi ces pratiquants de plus en plus de sportives. Des enseignes de fitness ont même développé des concepts dédiés aux femmes. Les marques de nutrition sportive commencent à proposer aujourd’hui des produits adaptés à leurs besoins nutritionnels spécifiques.

Ainsi, l’offre de nutrition sportive évolue pour satisfaire de nouvelles cibles avec de nouveaux codes. Un travail est réalisé pour épurer les packagings et développer des formulations plus naturelles. En ce sens, elles suivent les modes de consommation qui tendent vers le bio, le naturel, l’éthique ou encore le respect de l’environnement. D’ailleurs, les produits vegans et végétariens représentent une niche à très fort potentiel.

Cependant, il existe une règle d’or : la technicité et la naturalité des produits ne doivent jamais se faire au détriment du goût.

Performance et plaisir de consommation

Actuellement, face à une offre abondante et variée, le consommateur n’a pas besoin de faire de compromis entre performance et plaisir de consommation. L’époque des shakers au fort goût de protéine est révolue ! Les qualités organoleptiques d’un produit de nutrition sportive, telles que la texture, l’équilibre aromatique et son aspect, sont des axes d’innovation continue pour les marques.

Innovation en nutrition sportive sur les formats et les instants de consommation

Un autre axe d’innovation porte sur les formats et instants de consommation. L’objectif étant de suivre le style de vie actif et nomade des consommateurs, les en-cas ou snackings sportifs ont le vent en poupe, avec un credo : plaisir, nomadisme et praticité !

Les boissons protéinées prêtes à l’emploi

Elles sont faciles à emporter partout et ne nécessitent aucune préparation pour le sportif, qui n’a pas besoin de transporter son gros pot de protéines. Ces boissons peuvent être réalisées à partir d’une matrice laitière ou aqueuse, aromatisées grâce à une large gamme de saveurs.

Les barres protéinées et barres aux fruits

Les barres protéinées ont des goûts plus élaborés et gourmands du type « cookies cream » ou encore « brownie ». Dans un autre registre, ce sont les barres aux fruits avec des goûts naturels qui sont également appréciées.

Les produits d’épicerie sportive

Leur objectif ? Consolider ses apports nutritionnels dans le cadre d’une alimentation ou en parallèle de la complémentation (protéines en poudre, gélules).

Les pâtes à tartiner chocolatées et hyperprotéinées séduisent sans complexe les sportifs les plus gourmands. Les préparations pour gâteaux, brownies, muffins, puddings protéinés et sains, offrent des en-cas faciles à préparer puisqu’il suffit de rajouter quelques ingrédients de base, tels que de l’eau, du lait ou un oeuf.

Les produits Low Carb

Ils permettent de consommer des plats traditionnels dans une version très pauvre en glucides. On retrouve des petits-déjeuners avec du muesli ou encore des préparations de pâtes, de pizzas, de pains ou des sauces, ainsi que toutes sortes de plats préparés.

Les produits rapides et faciles à préparer sont donc à l’honneur. Les marques essaient de créer des alternatives souvent hyperprotéinées, saines et gustatives, aux produits gras et sucrés que les sportifs souhaitent limiter.

Portrait of a handsome man doing push ups exercise with one hand in fitness gym

Innovation sur les formulations des en-cas protéinés

Dans ces processus d’innovation, notamment sur la formulation, les industriels misent sur les protéines végétales, pour lesquelles les jeunes consommateurs comme les Millennials ont un engouement fort, et les protéines animales telles que la whey et les caséinates.

Propriétés technofonctionnelles des caséinates

Faisons un zoom sur les caséinates. Ils sont fabriqués à partir du lait écrémé pasteurisé et représentent près de 80 % des protéines du lait. Les caséinates ont des propriétés physico-chimiques et fonctionnelles intéressantes pour diverses applications industrielles et sont :

  • Émulsifiants
  • Épaississants
  • Moussants
  • Stabilisants
  • Hydratants
  • Régulateurs de viscosité et de solubilité
  • Sans goût

Les caséinates : un atout nutritionnel pour les sportifs

Les caséinates présentent également un intérêt nutritionnel pour les athlètes ou lifestyle users dans la perte de graisse

Ces protéines contribuent à la lipolyse, c’est-à-dire à la perte de graisses stockées durant la période de sèche des pratiquants de musculation. Anti-cataboliques, elles contribuent à la préservation de la masse musculaire en période d'entraînement intensif ou lors de réduction énergétique. La caséine permet aussi d’améliorer la récupération post-effort.

Une cinétique d’absorption spécifique

La très lente digestion des caséinates est un atout pour les sportifs en période de sèche. Ce phénomène favorise leur assimilation durant la nuit, période de récupération musculaire. Dans la journée les caséinates ajoutés dans les formulations de produits sportifs vont induire un effet satiétogène apprécié notamment en période de sèche où les pratiquants sont en restriction calorique. Contrairement à la whey qui a une cinétique d’assimilation rapide, les caséinates permettent de ressentir la sensation de satiété plus longtemps.

Faut-il alors privilégier la caséine ou la whey ? En fait, ces deux protéines laitières de haute valeur biologique sont complémentaires grâce à leurs propriétés différentes et leur intérêt en fonction des objectifs du sportif.

En résumé, les caséinates sont anti-cataboliques et à assimilation lente, la whey est anabolique à assimilation rapide.

Un aminogramme très équilibré

Enfin, pour optimiser la valeur nutritionnelle des snackings sportifs, les industriels peuvent compter sur l’aminogramme très équilibré des caséinates.

En effet, leur profil en acides aminés est intéressant puisqu’ils sont très riches en glutamine. Pour rappel, cet acide aminé contribue à l’équilibre acido-basique de l’organisme et à la fabrication de la glucosamine endogène. Cette dernière participe à la réparation des cartilages et des tendons, surtout après un effort sportif important comme un marathon où les réserves corporelles en glutamine sont pauvres, ce qui affaiblit les défenses immunitaires. Les caséinates sont également riches en leucine, un acide aminé essentiel que le corps ne sait pas synthétiser et qui favorise le développement de la masse musculaire.

C’est pourquoi, les marques de nutrition sportive utilisent la caséine, protéine laitière sous forme de caséinates, dans la plupart des recettes d’en-cas sportifs comme les barres protéinées, les préparations pour desserts protéinés, les pâtes à tartiner, les boissons destinées à la phase d'effort ou à la récupération. Il existe aussi des produits composés de plus de 90% de caséine micellaire. Leurs bienfaits sont nombreux pour les sportifs, surtout s’ils sont consommés de façon régulière. Ils contribuent à optimiser sainement les performances des sportifs, mais aussi à mieux récupérer après des séances intenses.

Sur le marché de la nutrition sportive, le segment du snacking sportif est donc en plein développement. Alliant qualités nutritionnelles, performance et plaisir de consommation, ces produits innovants répondent aussi bien aux attentes des athlètes de haut niveau qu’à celles des sportifs amateurs.

Sources :

New call-to-action


Florence CULTIER

À Propos de Florence CULTIER

Nutritionniste et ingénieure-maître en Santé, Florence est consultante marketing, spécialiste des marchés de la santé, de l’alimentation et du sport. Elle a fondé l’agence de conseil PepsWork, qui vitamine les projets d’innovation de ses clients, de l’idée jusqu’à la mise en marché, et plus encore.. Florence soutient Armor Protéines sur du content marketing, de la communication scientifique, technique et nutritionnelle, des livres blancs et des articles de blog.