Écrit par Marine CALBRIX
Publié le 15 avril 2022
R&D

L’allergie aux protéines de lait de vache : Comment la contourner avec les hydrolysats ?

Première allergie alimentaire à apparaître chez l’enfant, l’allergie aux protéines de lait de vache (APLV) concerne dans le monde environ 2,5% de la tranche d’âge 0-14 ans. Si elle tend à disparaître avant l’âge de 3 ans dans 90% des cas1, cette pathologie provoque différentes manifestations cutanées, gastro-intestinales ou, plus rarement, respiratoires.

Heureusement, des solutions existent pour la contourner, comme substituer les protéines allergisantes par des hydrolysats protéiques.

Qu’est-ce que l’allergie aux protéines de lait de vache ?

L’allergie aux protéines de lait de vache, ou APLV, n’est pas une allergie au lait.

Comme son nom l’indique, elle apparaît en réaction aux protéines contenues à hauteur d’environ 3.5 % dans le lait de vache.

 

Quelle est la différence avec l’intolérance au lactose ?

L’allergie aux protéines de lait de vache n’a rien à voir avec l’intolérance au lactose.

  Intolérance au lactose Allergie aux protéines de lait
Population touchée Plutôt les adultes Essentiellement les nourrissons et enfants de moins de 3 ans
Cause Mauvaise digestion du lactose souvent à cause d’un déficit en lactase qui permet de fractionner le lactose pour mieux le digérer Déclenchement d’une réaction immunitaire contre les protéines du lait

 

Les premiers concernés : les nourrissons et jeunes enfants

Bien qu’elle puisse aussi toucher les adultes, l’APLV concerne majoritairement les enfants de moins de 3 ans. Elle se déclare, le plus souvent, dans les premiers mois de vie des nourrissons. 

La chronologie de manifestation des symptômes de l’APLV permet de distinguer 2 tableaux cliniques distincts : 

  • Les manifestations immédiates, qui surviennent dans les 2h suivant le biberon, sont associées à la production d’anticorps IgE2 (allergie IgE médiée) ;
  • Les manifestations retardées, qui peuvent mettre plusieurs jours à apparaître. On parle alors d’APLV non IgE médiée. Elles sont dues aux réactions des cellules du système immunitaire contre les protéines de lait, sans intervention des anticorps IgE.

Les deux tableaux cliniques de l’APLV (source : https://pap-pediatrie.fr/hepato-gastro/allergie-aux-proteines-du-lait-de-vache )

 

Les symptômes de l’APLV peuvent être multiples.

  Symptômes Fréquence
Manifestations cutanées Rougeurs, démangeaisons et gonflements 50% des enfants APLV
Manifestations gastro-intestinales

Vomissement, coliques et RGO (reflux gastro oesophagien)

Sang dans les selles

Douleurs abdominales

Cassure ou fléchissement de la courbe de poids

25 à 50% des enfants APLV
Manifestations respiratoires Sifflements, asthme Rares

Source : https://www.modilac.fr/notre-expertise-nutrition/lallergie/quest-ce-que-lallergie-aux-proteines-de-lait-de-vache-aplv?gclid=EAIaIQobChMIvb-4u7zl9AIVRe7tCh2tRA-MEAAYASAAEgLWyPD_BwE

 

Quelle en est la cause ?

Si on a longtemps considéré la bêta lactoglobuline comme principal responsable de l’APLV, des études plus récentes pointent désormais aussi du doigt les caséines.



Les solutions pour contourner cette allergie aux protéines de lait de vache

Les protéines du lait sont pourtant essentielles à l’alimentation des nourrissons et des jeunes enfants. Voici des solutions de substitution, qui peuvent être prescrites par les pédiatres selon la gravité de l’allergie3.

 

Solution de première intention : Les hydrolysats poussés de protéines de lait (HPPLV)

Les hydrolysats protéiques s’obtiennent par hydrolyse des protéines du lait de vache.

L’hydrolyse consiste à découper les protéines au niveau des liaisons peptidiques, ce qui permet d’obtenir des molécules plus petites.

Les HPPLV contiennent ainsi des peptides de taille inférieure à 2 000 Daltons, afin d’augmenter leur digestibilité et de réduire leur allergénicité4.

Ces formulations à base d’hydrolysats sont proposées par plusieurs marques de lait infantiles du marché5 .

 

Les formules d’acides aminés (FAA)

Chez 10% des enfants souffrant d’APLV, certains symptômes peuvent persister malgré l’utilisation d’hydrolysats3.

L’autre solution consiste alors à réduire encore la taille des molécules, pour qu’elles ne soient pas reconnues par le système immunitaire de l’enfant.

Des formulations à base d’acides aminés peuvent ainsi être prescrites par un professionnel de santé.

 

Vous souhaitez lancer un lait infantile à base d’hydrolysats ou d’acides aminés ?

Contactez-nous, nous serons ravis de pouvoir vous présenter nos produits.

Article Savoir-faire transformation lait

1 https://www.modilac.fr/notre-expertise-nutrition/lallergie/quest-ce-que-lallergie-aux-proteines-de-lait-de-vache-aplv?gclid=EAIaIQobChMIvb-4u7zl9AIVRe7tCh2tRA-MEAAYASAAEgLWyPD_BwE

2 Anticorps= immunoglobuline E, ou IGE

3 https://www.allergie-lait.fr/lait-et-bebe/les-formules-de-substitution/

4 https://www.realites-pediatriques.com/acceptation-des-hydrolysats-pousses-de-proteines-de-lait-de-vache-et-des-formules-dacides-amines-chez-les-nourrissons-et-les-jeunes-enfants/

5 https://www.pediatre-online.fr/alimentation/lait-nourrisson/


Marine CALBRIX

À Propos de Marine CALBRIX

Marine est Chef de Produit pour la marque Armor Protéines. Elle élabore et déploie la stratégie de marketing et de communication de la marque. Elle est passionnée par l’innovation et la gestion de projets, deux thématiques sur lesquelles elle travaille au sein d’Armor Protéines.